Artist picture of Ms. Lauryn Hill

Ms. Lauryn Hill

434 197 fans

Ms. Lauryn Hill : écoute tous les titres sur Deezer

Top titres de l'artiste

Doo Wop (That Thing) Ms. Lauryn Hill 04:01
Ready or Not Fugees, Ms. Lauryn Hill, Wyclef Jean, Pras 03:47
Ex-Factor Ms. Lauryn Hill 05:26
Can't Take My Eyes Off of You Ms. Lauryn Hill 03:41
Fu-Gee-La Fugees, Ms. Lauryn Hill, Wyclef Jean, Pras 04:04
To Zion (feat. Carlos Santana) Ms. Lauryn Hill, Santana 06:09
Lost Ones Ms. Lauryn Hill 05:33
I Gotta Find Peace of Mind Ms. Lauryn Hill 09:19
Doo Wop (That Thing) Ms. Lauryn Hill 05:20
Everything Is Everything Ms. Lauryn Hill 04:53

Sortie la plus populaire

Ms. Lauryn Hill : les nouveautés sur Deezer

Intro
Lost Ones
Ex-Factor
To Zion (feat. Carlos Santana)

Ms. Lauryn Hill en concert

Voir Ms. Lauryn Hill en concert

AVR
05
Ms. Lauryn Hill and YG Marley at Toyota Arena (April 5, 2024)
Ontario, CA, US

Albums les plus écoutés

Ms. Lauryn Hill : les albums les plus populaires

Artistes similaires

Les artistes similaires à Ms. Lauryn Hill

Playlists

Ms. Lauryn Hill : découvre la musique & les playlists

Apparaît dans

Écoute Ms. Lauryn Hill sur Deezer

Biographie

Le Score

Elle illumine le film Sister Act 2: Back in the Habit en décembre 1993, rejetant Whoopi Goldberg dans l’ombre, lui permettant de percer la bulle médiatique et de faire profiter son groupe The Fugees d’une considération nouvelle. Elle est en effet très vite sollicitée par son camarade de lycée Prakazrel « Pras » Michel, afin de rejoindre le Tranzlator Crew, vite transformé en Refugee Camp, plus connu sous son raccourci, The Fugees, qu’il monte en compagnie de son cousin, lui-même immigrant haïtien, Wyclef Jean. Leur premier album en 1994 Blunted On Reality se vend à 4 millions d’unités, avec la présence d’un morceau incroyable à la guitare sèche (« Vocab »), ou encore les morceaux « Boof Baf » et « Nappy Heads », parfaits pour la radio. Mais totalement éclipsé par la suite en 1996, The Score, l’album rap le plus vendu de l’histoire avec 18 millions de copies écoulées et des reprises dans tous les sens, celle de Roberta Flack (« Killing Me Softly » - 1973) restant pour la postérité.

Elle commence cette même année une relation avec Rohan Marley, l’un des nombreux héritiers du légendaire chanteur de reggae, et aura avec lui cinq enfants, même si leur couple reste rempli de mystères, Marley étant supposé de n’avoir jamais divorcé de sa précédente femme Géraldine Khawly. Mais Lauryn Hill souhaite également s’exprimer seule et décide en 1998 de passer au long format avec The Miseducation of Lauryn Hill, continuant à connaître une réussite commerciale hors du commun, l’album devenant l’un des plus gros succès critiques et commerciaux de la décennie finissante. Sur onze nominations aux Grammy Awards 1999, la chanteuse en récolte cinq dans les catégories R&B (dont l'album et la chanson de l'année), élevant ainsi le record pour une chanteuse. C’est alors que les ennuis commencent, la chanteuse et sa maison de disques étant entraînées devant les tribunaux par New Ark Entertainment, s’étant vu négligemment oubliée pour les crédits et voyant leurs compensations financières subir le même sort. L’affaire est réglée entre les deux parties pour une somme qui reste non précisée en 2001.

Elle prend alors une voie plus spirituelle, se concentrant davantage sur le message qu’elle compte diffuser plutôt que sur le support musical, tentant d’apporter une tranche de réalité plus conséquente à ses fans. C’est l’essentiel des morceaux qui composent le MTV Unplugged 2.0 qu’elle enregistre le 21 juillet 2001. Alors que certains crient au suicide commercial, d’autres apprécient la sincérité de l’artiste. Qui sera légèrement écornée lorsque les Fugees embarquent pour une tournée européenne aux critiques très mitigées du 30 novembre au 20 décembre 2005, dans la foulée de leur apparition pour le concert organisé par Dave Chappelle à Brooklyn le 18 septembre 2004, mis en image par Michel Gondry dans le documentaire Dave Chappelle’s Block Party.

Elle se montre également vivement polémique quant aux actes sexuels perpétrés par des prêtres américains sur des jeunes enfants, et mis sous silence par le corps ecclésiastique, alors qu’elle est invitée par le Vatican le 13 décembre 2003 lors d‘un concert de bienfaisance à Noël. Les représentants de l’église seront offensés et la réponse générale sera plutôt hostile malgré la sincérité évidente de la chanteuse qui chantera deux morceaux « Damnable Heresies » et « Social Drugs » traitant des obligations sociales de chacun.

Les dernières nouvelles discographiques de son côté sont peu encourageantes, puisqu’elle fait une déclaration en février 2006 au magazine Essence dans laquelle elle précise qu’elle s’est totalement retirée de la scène publique depuis trois ans afin de prendre du recul sur sa personne, considérant qu’elle avait dû passer par bien des compromissions pour devenir l’artiste qu’elle était devenue. Même si elle est sortie récemment de sa retraite pour enregistrer un couplet pour le morceau « Music » de Joss Stone qui apparaît sur l‘album Introducing Joss Stone, sorti en mars 2007, ainsi qu'une contribution au film Les Rois de la glisse par le titre « Lose Myself ».